Aimée Le Roux

Ma démarche artistique

La particularité de mes portraits de femmes ? Un visage cobalt à la chevelure géométrique.

Après quelques années passées à explorer la théorie des formes et des couleurs de Kandinsky, des essais sur l’abstraction des émotions, et surtout l’exposition Brune/Blonde à la Cinémathèque française en 2011, je suis passée au figuratif abstrait en 2014.

Je voudrais que le spectateur trouve dans mes portraits la « résonance intérieure » dont parle Kandinsky, celle qui éveille dans le « coeur une vibration », qui évoque quelque chose, qui provoque un ou des sentiment.s.

Je voudrais que devant chaque portrait l’on réceptionne ce qu’il dégage par rapport à ce que chaque couleur et forme rappelle en chacun de nous, souvenirs et sentiments qui nous sont propres.

Je refuse d’imposer une émotion stricte à celui ou celle qui les regarde. Au contraire, je souhaite faire jaillir en eux des ressentis, qu’ils puisent en eux-mêmes des émotions et qu’en retour ils les projettent sur ma toile. Je souhaite laisser de la place à l’émergence de nouvelles émotions.

Chaque portrait devient alors un intermédiaire entre son spectateur et moi, et de cette rencontre naît un espace de partage, un espace de libre échanges de sentiments.

La couleur de peau apportant systématiquement une connotation ethnique, j‘ai trouvé dans le cobalt l’universalité et la modernité que je souhaitais apporter à mes portraits. De plus, cette couleur évoque sentimentalement le calme selon Kandinsky et répond donc à l’inexpressivité souhaitée, laissant la chevelure devenir l’expression de ses états d’âme.

Chaque coiffure naît d’un mouvement ou d’une forme géométrique qui trouve son équilibre dans une cohérence et dans le choix des couleurs. Elle représente l’âme de la femme et son rapport au monde.

Je me sers des grands aplats de couleur comme des portes ouvertes sur les pièces émotionnelles du spectateur, chaque couple forme-couleur étant un conteneur-contenant.

Ces portraits sont des évocations de la Femme, de sa féminité, de ses sentiments en harmonie avec son univers et le monde qui l’entoure.

Citations

Hergé affirmait que plus le style graphique d'un visage est simplifié, plus le spectateur peut y projeter ses émotions et s'identifier avec lui.

– Claude Barras

Un tableau ne vit que par celui qui le regarde.

Je ne peins pas ce que je vois, je peins ce que je pense.

Il n'y a, en art, ni passé, ni futur. L'art qui n'est pas dans le présent ne sera jamais.

– Pablo Picasso

La Terre est bleue comme une orange.

– Paul Eluard